Dossiers et documentation  |   18  mai  2021

Les filles sensibilisées au numérique dès l’école : on avance !

La Fondation Femmes@Numérique avait lancé fin 2019 un premier appel à projet pour faire connaître aux filles dès leur plus jeune âge les opportunités du numérique. Retour sur des projets qui ont contribué à réduire les stéréotypes de genre.

1. Sept projets pour accompagner les jeunes filles en milieu scolaire

L’appel à projets, lancé à l’automne 2019, est issu d’un constat : la pénurie de compétences féminines dans les filières et les métiers du numérique trouve ses racines dans la scolarité des jeunes filles et dans leurs choix d’orientation. L’action de la Fondation s’est donc concentrée sur la cible scolaire.
A ce titre, 7 projets œuvrant en milieu scolaire ont été sélectionnés et accompagnés par la Fondation afin de soutenir les jeunes filles à chaque étape de leur scolarité, du primaire au lycée, en passant par la recherche de stages.

L’accompagnement réalisé par Femmes@Numérique, en partenariat avec le ministère de l’Education Nationale, a permis de consolider les actions des projets et d’affiner leurs livrables, afin de répondre au plus près aux besoins et des attentes des jeunes filles. Nous sommes aujourd’hui fiers de vous présenter le fruit de ce travail ! Toutes les ressources sont disponibles et partagées sur les sites de ces associations.

2. Les réalisations

De nombreux outils et initiatives ont été produits et mis en œuvre par les associations porteuses des projets :

A l’école primaire, afin de familiariser sans biais de genre les filles dès leur plus jeune âge au numérique :

Le projet Toustes numériques a organisé des ateliers de sensibilisation au numérique dans les classes de primaire. Les 4 ateliers proposés ont été analysés par l’entreprise Alter Egaux pour les dépouiller des biais de genre qui y subsistaient. A cela s’ajoute une malette pédagogique destinée à accompagner les enseignants dans le déroulement des ateliers.

QUELQUES CHIFFRES :

A ce jour, 10 classes pilotes ont expérimenté ces ateliers.

 

 

 

 

 

 

Au collège et au lycée, pour accompagner les jeunes filles dans la durée et lever les freins qui persistent à chaque étape de leurs choix d’orientation :

Science Animation intervient auprès des classes, de la 3e à la Terminale, afin de sensibiliser les jeunes filles aux métiers du numérique. Ils ont ainsi développé une boîte à métiers qui permet de présenter la diversité de ces métiers tout en déconstruisant les stéréotypes de genre. A cela s’ajoutent un kit de sensibilisation des enseignants ainsi que des vidéos de vulgarisation. Tous les éléments sont téléchargeables sur leur site et une version “matérielle” est également disponible.

QUELQUES ILLUSTRATIONS:

Parallaxe 2050 intervient en lycée et propose un escape-game pédagogique mobile permettant aux jeunes de découvrir la réalité des compétences numériques et les possibilités d’orientation dans les filières au-delà des représentations.

QUELQUES CHIFFRES ET ILLUSTRATIONS :

700 jeunes ont participé à l’escape-game, dont plus d’un tiers de filles.

 

La Fondation Blaise Pascal a sensibilisé des jeunes filles au travers de journées Filles-Maths-Informatique. Au programme : conférences, speed-meetings avec des femmes impliquées dans le secteur du numérique, ateliers sur les stéréotypes et pièces de théâtre interactives. A cela s’ajoute la mise en place d’un réseau de marrainage ainsi que la production de livrets de sensibilisation à destination des prescripteurs de formation (parents, enseignants, conseillers d’orientation, etc.).

QUELQUES CHIFFRES :
147 filles ont participé aux journées filles-maths et info depuis octobre 2020.

 

 

 

 

 

 

 

Les intrépides de la Tech sensibilisent les jeunes filles à la culture numérique et à l’intelligence artificielle à travers la mise en œuvre d’ateliers, en présentiel et distanciel, de sensibilisation d’une à deux heures. Ces ateliers sont, selon les circonstances, ouverts uniquement aux filles ou mixtes. Les intrépides de la Tech animent également une communauté de marraines et diffusent des offres de stage.

QUELQUES CHIFFRES :
2 400 élèves ont été sensibilisés au numérique et 350 ont participé aux ateliers de sensibilisation à l’intelligence artificielle en février 2021.

 

 

 

 

 

 

Le projet Future.s numériques du CIDFF Nouvelle Aquitaine a pour ambition de faire connaître les métiers du numérique aux lycéennes, leur donner confiance et les aider dans leur choix d’orientation. Pour ce faire, une plateforme contenant des kits pédagogiques et présentations des métiers du numérique a été produite et continue à évoluer Ce projet s’est notamment appuyé sur une étude très complète réalisée avec le CeReS (Centre de Recherches Sémiotiques de Limoges) auprès de plus de 400 élèves.

 

– Au cours de la recherche de stage, afin d’accompagner les jeunes filles et de faciliter leurs recherches

Le projet de My future, Moi dans 10 ans facilite l’accès des jeunes filles en stage de découverte et d’immersion au sein d’entreprises du numérique, notamment en classe de 3e.  Pour ce faire, l’association développe une plateforme permettant aux jeunes filles d’accéder à des offres de stages dans ce secteur. En outre, l’association sensibilise et accompagne les professionnels qui accueillent des jeunes filles en stage afin de leur offrir une expérience riche et adaptée à leur niveau.

QUELQUES CHIFFRES :
1525 offres de stage ont été diffusées sur la plateforme de stage.

 

 

 

3. Le post-bac, une nouvelle étape pour la féminisation des métiers du numérique !

 

On le sait, les actions auprès de la cible scolaire sont essentielles, car elles aident à lever les freins liés aux choix d’orientation des jeunes filles. Mais on le sait également, elles ne suffisent malheureusement pas à inverser le déficit chronique de femmes dans les métiers du numérique.

En effet, les stéréotypes de genre, profondément ancrés, influent sur les choix des jeunes filles quant à leurs études supérieures ainsi qu’au secteur d’activité de leur premier emploi. Ces derniers, couplés à la structure complexe de la formation post-bac en France et à une méconnaissance des filières de formation existantes contribuent à freiner les jeunes filles souhaitant faire carrière dans le numérique.

Pour une plus grande parité dans les métiers du numérique, la mise en œuvre d’actions dédiées aux jeunes femmes, de la Terminale à la fin de leurs études, est donc essentielle.

La Fondation ciblera ainsi ses prochaines actions sur ces problématiques à travers son prochain appel à projets 2021 !

Partagez la page sur :

Dans l'actualité Femmes@numerique

18  mai  2021

Interview croisée des porteurs des projets Numérique pour toutes et Parallaxe 2050

Lire la suite

08  mars  2021

Interview de Sylvie Calvet et Marie-Hélène Fagard

Tous les chemins mènent-t-ils à l’informatique? Sylvie Calvet et Marie-Hélène Fagard n’ont pas commencé leur carrière dans cette discipline:

 
Marie-Hélène Fagard est initialement issue d’une formation… Lire la suite »

Lire la suite

@FemmesNumerique

25/05/2021 at 1:34
Depuis 2019, Femmes @Numérique finance et accompagne 7 projets qui oeuvrent à la #féminisation des métiers du #numérique en allant à la rencontre des jeunes filles.

Retour sur ces initiatives qui contribuent à réduire les #stéréotypes de genre. 👏👏

https://t.co/uIirBb36MK
21/05/2021 at 12:05
Tu es étudiante, salariée ou entrepreneuse dans le milieu de la #tech ? 🙋‍♀️

Il te reste encore quelques jours pour participer à l'enquête @GenderScan partenaire de Femmes @Numérique et enrichir les indicateurs sur la #mixité dans le #numérique.

👇
https://t.co/Of0uuYUJxC